Votre Espace Pro

Connexion
Actus de saison
Publié le

Les marchés, c'est aussi ...

Les marchés, c'est aussi ...

L'histoire des marchés est millénaire. En grec, on l'appelait Agora qui signifiait aussi la place, c'est-à-dire le coeur de la Ville, le lieu de convergences des activités.
Les marchés se développent en France à partir du Moyen-Age et ils n'ont cessé depuis, d'animer la vie commerciale des bourgs et des villages au-delà des bouleversements économiques.
Aujourd'hui, malgré la concurrence dans le secteur de la distribution commerciale, le marché a su conserver sa part et représente un secteur favorable à la création de nouveaux emplois.
Le marché, c'est aussi un service à la population : c'est un commerce de proximité qui assure un approvisionnement en produits frais et qui bénéficie d'une forte notoriété. Pour la population, le marché c'est "le bien-vivre en ville", c'est l'animation des bourgs. Le marché est synonyme "d'achat plaisir" !
C'est un lieu de rencontres : selon les études, il y  a autant d'acheteurs que de promeneurs sur les marchés. Pour les touristes à la recherche d'authenticité, de terroir et de produits locaux, les marchés sont les mieux placés pour les contenter.
C'est un enjeu économique : le marché joue un véritable rôle de locomotive pour les commerces sédentaires environnants. En terme d'emploi, l'activité de commerçant non-sédentaire est un tremplin permettant une installation en sédentaire et certains commerçants maintiennent leur activité sédentaire grâce à leur présence sur les marchés.
C'est une image attractive pour les villes et villages : il n'est pas rare qu'un marché attire 25 % de flux supplémentaire. Les marchés sont un symbole de ville accueillante et sont un élément incontournable pour les touristes.